Sulidarità se dit prête à apporter un « soutien humain » aux personnes incarcérées depuis samedi #FLNCdu14Juillet #Corse

Masque Génétiquement Ribellu 13.49€

(Unità Naziunale Publié le 14 octobre 2020) C’est le Président de l’Associu Sulidarità qui l’a annoncé à France 3 Corse « ne laisser personne sur le bord de la route ».

Le 6 octobre 12 personnes étaient interpellées dans le cadre d’une enquête dirigée par le PNAT. 9 personnes ont été mises en examen, des personnes ont été incarcérées en attendant une décision d’un juge. Il est question pour le collectif de soutien de trouver des adresses pour les assignations à résidence, ce qui éviterait les longues incarcérations en préventive.

L’Associu Sulidarità mis en place avant les années 2000 (Comité Anti Répression et Associu Sulidarità) possèdent une expérience du terrain anti-répressif non discutable.

Thierry Casolasco actuel Président de Sulidarità a déclaré : « On a une logistique sur Paris, sur d’autres villes. Donc on peut leur apporter des adresses. Certainement on pourra faire quelque chose pour ces gens là. Ce sont des gens de chez nous, Sò Corsi, sò militanti. Ils n’ont pas pris part à ce que les deux organisations clandestines ont fait, c’est à dire en 2014, un cessez le feu. (…) Voilà ce n’est pas pour autant qu’on va les laisser sur le bord de la route »

Vidéo :



Revue de presse #Corse : #FLNC du 14 juillet 2020 : 12 personnes interpellées, 10 déportées, 9 mises en examen, 5 incarcérations requises

produits collectors du siècle dernier

error: Content is protected !!