Revue de presse : Des hommes armés et en tenue rendent les hommages militaires à Stefanu Leca lors de son enterrement – #Corse

Masque Génétiquement Ribellu 13.49€

(Unità Naziunale Publié le 24 octobre 2020) C’est Aiutu Paisanu (<–lien ici) sur ces comptes sociaux qui a publié cette information. Information reprise par les médias insulaires.

Des hommes en armes et en tenue se réclamant du FLNC ont rendu hommage à Stéphane Leca lors de son enterrement.

Stephane Leca avait été interpellé et condamné pour des actions revendiquées par le FLNC dit des « anonymes ». Mouvement clandestin crée en octobre 2001 qui avait finalement rejoint le FLNC Union des Combattants en 2003 (crée en 1999).

Depuis 2014/2015 le FLNC Union des Combattants et le FLNC du 22 octobre (crée en 2002) s’étaient mis en sommeil. Néanmoins une action contre la villa Ferracci avait été revendiqué par le FLNC du 22 octobre en décembre 2019 (le 23)

Récemment, un autre FLNC sans sigle avait fait son apparition lors de deux conférences de presse, l’une de nuit le 27 septembre 2019 face aux journalistes, l’autre le 14 juillet dernier revendiquant une action contre une gendarmerie.

Dans la même catégorie nouveau FLNC : Le FLNC du 9 juillet 2012 n’a plus jamais fait parlé de lui après son apparition ce jour là.



Revue de presse

(Corse Net Infos) (France 3 Corse) (Corse Matin)



(Unità Naziunale Publié le 25 octobre 2020) Le parquet de Bastia a ouvert une enquête pour violences avec armes et détention d’armes après l’hommage rendu par le FLNC lors des obsèques de Stéphane Leca à Moriani, vendredi. (Corse Matin)

(Unità Naziunale Publié le 26 octobre 2020) A PROCURA CONTRA TARRURISTA BASTA ! L’ouverture d’une enquête par le Tribunal de Bastia – sous l’égide du Parquet National Anti – Terroriste – portant sur les obsèques de notre frère et ami Stefanu Leca intervient comme une nouvelle et abjecte provocation. Elle se situe dans le prolongement de cet acte barbare dont ce même Parquet n’a pas jugé bon de se saisir, abandonnant ce dossier à la Juridiction Inter-Régionale Spécialisée, dans l’optique non de résoudre – comme à l’accoutumée – mais de criminaliser encore une fois le Mouvement National. Elle est une démonstration évidente de la corrélation symbolique entre le meurtre de Stefanu et la nature de ces poursuites. Cela atteste que la répression française ne se limite pas aux seuls moyens et dispositifs policiers et judiciaires mais se nourrit aussi de ces agissements criminels dont l’objectif est la neutralisation physique de patriotes corses. Nous appelons les forces vives de notre Peuple à rejeter ce qui est en train de se dessiner compromettant avec gravité la possibilité d’une juste solution politique. Nous appelons les organisations du Mouvement National à une réflexion et stratégie commune pour mettre un terme à ce qui participe de la délisquescence répressive et meurtrière. Nous invitons toutes les structures anti – répressives à faire front dans un esprit de synergie. Notre collectif prendra rapidement les intiatives qui s’imposent dans ce sens. Notre collectif appelle également à participer au rassemblement de soutien organisé ce mardi 27 octobre devant la préfecture à Aiacciu, à 18 heures pour demander la remise en liberté de Jean Pierre Santini poursuivi et emprisonné également par ce même Parquet National Anti – Terroriste, ainsi que celle de Denis Testa, Pierre Baldacci, Frederic Flori – Pelerin et Thierry Difraya. Femula finita incu a Procura Contra Tarrurista Francesa ! Strappemu i cateni e a libartà di tutti i patriotti vittimi di a riprissioni ! Un lasciemmu imbrutiscia a mimoria di Stefanu Leca e di tutti quiddi chi so cascati par a Corsica Hè ora di truvà una Soluzioni Pulitica ! PATRIOTTI



 

produits collectors du siècle dernier

error: Content is protected !!